Les Solutions Eau

Solutions Budget, Système intégral pour la maison (ensemble des robinets),
Osmoseurs (point d'eau unique) ou Eaux Thérapeutiques.
Le plus vaste choix de solutions pour purifier et redynamiser l'eau du robinet...
... à comparer avec certaines mauvaises idées du gros commerce !

Choisir selon ses objectifs et son budget     ► Les solutions et les notations
Les mauvaises solutions     Les solutions de base     Les osmoseurs (point d'eau unique)
L'ultrafiltration     ► Les solutions de dynamisation
    
Trois solutions thérapeutiques (complémentaires)
Le nec plus ultra     Les solutions budget

 

Vous avez une question précise sur l'eau ? 
Après avoir visité le site, contactez :

Benoît Saint Girons
Auteur du livre La qualité de l'eau
et Consultant en Solutions Ecologiques

+41 76 532 8838 (portable Suisse, rappel possible)
Vous pouvez également m'envoyer un mail, sms ou Whatsapp avec votre question
bsg[at]solutionsbio.ch


Sortie début 2020, Ed. Médicis

 

Quelques vidéos sur l'eau...

Présentation générale
(5'28)

Les mauvaises solutions
(5'48)

Les bonnes solutions
(6'08)

 

Aller à l'essentiel ? Diffuser l'information ?
Téléchargez les Fiches Pratiques:
Vers une eau propre et vivante
Comparatif Solutions Habitat
Comparatif Solutions Entreprise

 

Beaucoup d'information ci-dessous et beaucoup de solutions...
Suggestions pour gagner du temps et aller à l'essentiel !

Vous recherchez ? Point d'eau unique
Appartement / Entreprise
(pas d'accès aux canalisations)
Système intégral couvrant tous les robinets!
Maison / Chalet / Entreprise
(accès aux canalisations)
La meilleure qualité d'eau possible
Filtration + Dynamisation
Fontaines Iona ou Mélusine
Osmose inverse + Dynamisation Violet/Bignand
Biofiltre Aquaphor + Biodynamizer
La meilleure qualité d'eau possible
Filtration + Reminéralisation + Dyn
Fontaines Eauriginelle
Osmose inverse + Lithotamne + Vortex
na
Des matériaux nobles ? Carafes dynamisantes Nature's Design
La beauté du verre
Biodynamizer
Aucun plastique !
Une solution portable Osmoseur polyvalent
Fontaine Mobile Eauriginelle
na
La meilleure solution budget Filtre Amilo + Cruche Vortex = CHF
Osmoseur polyvalent + Cruche Vortex = CHF 978.-
Kit Source 5
A compléter éventuellement par:
Une solution pour la douche Douche Géothermale "Suisse" à CHF 105.-
Une eau beaucoup plus douce et des économies d'eau!
Une eau thérapeutique Oli-dyn et ses 18 oligo-éléments + carbone à CHF 998.-
Idrogen pour l'eau la plus anti-oxydante à CHF 580.-
Une solution Air + Eau Airnergy
L'oxygénation cellulaire !

 

Comment choisir et à quel coût ?

Le fait que vous soyez sur ce site démontre déjà l'importance que vous accordez à l'eau et à votre santé. Reste à choisir un système. Un minimum de réflexion est nécessaire mais quelques questions de base permettent déjà d'y boire beaucoup plus clair.

1. Appartement ou maison individuelle ?  Ou plus exactement, accès aux canalisations ou pas ? Si vous pouvez accéder à votre tuyauterie juste après votre compteur d'eau, alors un système intégral vous permet de bénéficier d'une eau vivante sur l'ensemble de vos robinets, bain et/ou douche comprises et en outre de protéger votre installation sanitaire et vos équipements électroménagers du méchant tartre.  Dans le cas contraire, il convient de s'orienter vers une installation pour un point d'eau unique, à compléter alors par une douche géothermale, une bonne proportion de l'eau et des polluants passant par la peau...

2. Quelle est la qualité gustative de votre eau du robinet ?  Nous ne sommes pas égaux devant notre eau. Votre eau a-t-elle bon goût, est-elle dure, contient-elle des substances qui vous déplaisent, quel est son taux de minéraux ? Une eau à plus de 500 mg / litre devrait être évitée en consommation courante mais une eau à plus de 200 mg commence à ne pas être terrible... Le chlore est dans tous les cas rédhibitoire. Si goût et minéraux sont selon vous acceptables et si vous avez la chance de ne pas avoir de chlore, alors un système de dynamisation est suffisant. Si votre eau est potablement chlorée ou si elle a mauvais goût, alors un système de filtration est également indispensable.

3. Buvez-vous à l'heure actuelle suffisamment d'eau ?  Si non, elle n'est probablement pas  de suffisamment bonne qualité organique et votre organisme la rejette (consciemment ou inconsciemment). Une eau propre et vivante, véritablement biocompatible, est un plaisir que l'organisme redemande ! Avec les meilleures solutions, on a immédiatement envie de se servir un deuxième verre !

4. Quelle importance accordez-vous à la pureté de l'eau ? Cette notion de pureté est illusoire - il est plus juste de parler d'eau "propre" - mais une sensibilisation aux polluants et micropolluants et une optique "Eau = H2O + polluants", devrait orienter vers la solution "mécanique" de l'osmose inverse, associée à un système de dynamisation de qualité. Si au contraire vous considérez comme moi que "Eau = information + énergie", alors une solution plus "énergétique" devrait être envisagée.

5. Science officielle ou approche quantique ? Autre perspective pour la même distinction entre les systèmes d'osmose largement documentés scientifiquement et les systèmes plus orientés dynamisation et ouverts sur la physique quantique. Objectivement, nous ne savons pas grand chose encore de l'eau (Voir Les Secrets de l'Eau) ce qui n'empêche pas la science "officielle" de rejeter en bloc le concept d'une eau "vivante". Et pourtant, il suffit d'une gorgée d'eau pour immédiatement noter la différence !

6. Combien de personne vont-elles bénéficier de cette eau ? Avez-vous des enfants ? Des plantes vertes ? Des animaux ? Un jardin à arroser ?  Plus la quantité d'eau à fournir est importante et plus l'osmoseur montre ses limites, en gaspillant notamment de 1 à 10 litres d'eau pour chaque litre d'eau produite...

7. Quel est votre budget eau ?  Si vous consommiez de l'eau du robinet, pas grand chose et vous devrez donc investir un minimum. Si vous consommiez de l'eau en bouteille, alors vous disposez d'un budget annuel conséquent qui vous permet d'envisager les meilleures solutions. Dans tous les cas, l'importance de l'eau - plus de 99% des molécules d'un corps humain - justifie de lui consacrer un budget.

Nb personnes du foyer 1 2 3 4 5
Nb litre d'eau par jour* 1.5 3 4.5 6 7.5
Budget quotidien Eau Volvic 0.77 CHF / litre** 1.15 2.31 3.47 4.63 5.79
Budget annuel CHF 421 CHF 846 CHF 1 268 CHF 1 691 CHF 2 114 CHF
Budget sur 5 ans 2 105 CHF 4 228 CHF 6 342 CHF 8 456 CHF 10 569 CHF
Budget Eau Mont Roucous 1.32 CHF / litre*** 1.98 3.97 5.95 7.93 9.92
Budget annuel 724 CHF 1 448 CHF 2 171 CHF 2 896 CHF 3 620 CHF
Budget sur 5 ans 3 619 CHF 7 239 CHF 10 858 CHF 14 478 CHF 18 098 CHF
Amortissement Biofiltre + Biodynamizer (en années) 6.18 3.09 2.06 1.54 1.23

* 2.5 litre par jour sont recommandés mais 0.7 litre devrait venir de la consommation de fruits et légumes et 0.3 litre vient des processus métaboliques de l'organisme. Reste donc 1.5 litres d'eau par jour et par personne. A noter que le nettoyage des fruits et des légumes ou l'arrosage des plantes ne rentre pas dans ces calculs.
** Prix constatés au 31/12/2019 sur le site LeShop.ch (Migros Suisse): Volvic pack de 6 bouteilles de 1.5L à CHF 6.95 soit 0.77 / litre. Volvic est la meilleure eau distribuée dans le gros commerce.
*** Prix constatés au 31/12/2019 sur le site boissons-service.ch : Mont Roucous pack de 6 bouteilles de 1.5L à CHF 11.90 soit 1.32 / litre. Mont Roucous fait partie avec MontCalm, Rosée de la Reine et Lauretana des eaux en bouteille les plus recommandables (s'il n'y avait le plastique). Elles sont normalement distribuées en magasins bio.

En couleur, nous notons les limites d'intérêt économique (les intérêts biologiques n'ont quant à eux pas de prix !) pour l'achat d'une solution filtration + dynamisation:

Dans tous les cas - et il est important de le souligner - la qualité énergétique de l'eau obtenue sera supérieure aux eaux emplastiquées !

Mise à part pour une personne seule, un système de revitalisation + dynamisation sera donc toujours rentabilisé dès la première année! Le système le plus perfectionné combinant le Biofiltre et le Biodynamizer (qui ne s'use pas et ne nécessite aucun entretien), s'amortira quant à lui en 6,18 ans pour une personne seule mais en seulement une année et demie pour un foyer de 4 personnes.  L'eau sera énergétiquement bien meilleure et vous en bénéficierez à tous les robinets, douche et bains compris !

8. Quelles économies à attendre ?  La santé n'a pas de prix mais elle a un coût et il est bien évident qu'une eau de qualité offrira une meilleure santé et vitalité avec un système immunitaire renforcé... ne serait-ce que parce que l'on sera mieux hydraté ! Les systèmes intégrés à l'habitation permettront - via la gestion intelligente du calcaire - de prolonger le bon état de vos canalisations et la durée de vie de vos appareils ménagers. Enfin, à pression équivalente et pour autant que vous remplaciez un vieux pommeau de douche, la Douche Géothermale génère des économies d'eau pouvant aller jusqu'à 50% et vous permet en outre de vous passer de savon, gel douche ou même shampoing. Mieux-être, écologie et économies, qui dit mieux ?

 

 

LES SOLUTIONS ET LES NOTATIONS

Si l'on admet que l'eau du robinet est polluée + morte et que les eaux minérales en bouteilles sont polluées, mortes, coûteuses et en plus polluantes via leur plastique, alors il est de bon sens d'envisager de s'équiper d'un système de filtration (propreté) et de dynamisation (eau vivante).

Dans la nature, l'eau dispose de trois moyens pour se régénérer et effacer les informations négatives et les pollutions qu'elle contient: en s'évaporant et en s'élevant à très haute altitude, en s'enfonçant dans le sol et en s'écoulant lentement entre les strates rocheuses ou en suivant les cours d'eau et les rivières (cascades, tourbillonnements, vortex,...).

Après avoir étudié les différentes qualités de boissons et d'eaux, passons donc en revue les différentes options proposées par le marché au travers d'un tableau synthétique. Les solutions soulignées (offrant donc un lien vers une section plus complète) sont celles que je recommande. Veuillez noter que tout ce qui suit est aussi objectif que possible mais comprend néanmoins une dose de subjectivité. Toutes les solutions existantes ne sont pas non plus listées.

Explication des critères retenus:

  • Purification (3 points): d'un système de base par adsorption à l'osmose inverse filtrant à 0,0001 micron, toutes les solutions ne se valent pas et certaines entrainent même un risque supplémentaire de relargage des polluants ou de prolifération microbienne.

  • Minéralisation (2 points): les systèmes de filtration les plus puissants requièrent une reminéralisation, tandis que les systèmes de base conservent grosso modo la minéralisation de l'eau du robinet.

  • Dynamisation & Information (3 points): l’approche énergétique fait la différence entre l'eau morte et l'eau vivante mais tous les systèmes ne sont pas aussi élaborés et performants que le Biodynamizer®, la référence.

  • Les considérations santé (3 points): risques pour la santé à court, moyen ou long terme… ou au contraire gain de vitalité ? L’optimisation de la santé devrait être « l’eaubjectif » de tout système de traitement de l’eau.

  • Critères écologiques (3 points): fabrication, recyclage, gaspillage, transport, énergie,… Entre l'eau en bouteille plastique (la pire) et l'eau de source (la meilleure), le système pollue-t-il un peu, beaucoup ou énormément ?

  • Coût (3 points): coût d'achat, certes, mais surtout coût à l'usage comparé à de l'eau en bouteille (la pire) ou de l'eau du robinet (la meilleure)

  • Usage (3 points): point d'eau unique, usage nomade plus pratique ou système intégral pour l'ensemble d’une maison ? Toutes les technologies ont des contraintes techniques et certaines, une fois installées, requièrent encore quelques manipulations….

Au final, le système « parfait » obtiendra une note de 20/20 mais… ce système parfait n’existe pas ! A l’inverse, un système couramment utilisé réussit l’exploit d’une note « parfaitement négative » de -20/20 ! Il nous servira de référence des choses à ne surtout pas faire…

Les mauvaises solutions:
Coûteuses, écologiquement absurde et/ou dangereuses à long terme pour la santé, ces solutions sont selon moi globalement à éviter.

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Adoucisseurs Eau ---
bactéries !
-- ---
eau dénaturée
--- --- --- --- - 20
Bonbonne Eau - à +
Bisphénol
+ --
plastique
-- à + -- -- -
manip
- 8
Eau ionisée très alcaline -
platine
/
eau robinet
--
alcalinité
-- / -- +
pt. eau
- 6
Distillateur +++ - ---
eau trop vide
- - - / - 4
Carafe filtrante
mal utilisée
--
bactéries !
- --
non
-- + + ++
portable
- 3
Fontaine filtrante / - -
trop faible
- + / / - 2

Détails et explications plus bas


Les solutions de filtration de base:
Pour améliorer le goût de son eau sans se ruiner ou obtenir une filtration et/ou une revitalisation de base.

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Carafe filtrante
correctement utilisée
/
granules
- --
non
/ + + +
pt. eau
0
Filtre robinet /
granules
- --
non
/ + + +
pt. eau
0
Filtre sur ou sous évier + ou ++
fritté
/
eau robinet
-- à /
selon modèles
/ à + + + +
pt. eau
2 à 6
Biofiltre Maison Aquaphor® ++
Hi-Tech
/
eau robinet
-- / ++ ++ +++
maison
7

Détails et explications plus bas

 

Les osmoseurs :
La meilleure filtration pour un point d'eau unique mais un certain nombre de contraintes... Les notes décollent dès qu'un système de dynamisation est intégré.

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Osmoseur simple robinet +++
0,0001 µm
+ ---
déstructurée
+ - + + 3
Osmoseur polyvalent +++
0,0001 µm
+ ---
déstructurée
+ + + ++ 6
Osmoseur débit direct +++
0,0001 µm
+ à ++ --- à + + - / /
attente
2 à 6
Mélusine®, Iona®
Fontaine 5 Eauriginelle®,...
+++
0,0001 µm
+ à ++ + à ++ + à +++ - à / / / à + 5 à 11

Détails et explications plus bas

 

L'ultrafiltration :
L’osmoseur est le système de filtration le plus réputé pour un point d’eau unique mais il est contraignant et souvent mal perçu à cause du rejet important d’eau ou de la perte en minéraux. Et si l’ultrafiltration était un bon compromis efficacité-écologie ?

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Mélusine Ultra ++
0,01 µm
/ ++ ++ + + ++ 10

Détails et explications plus bas


Les solutions de dynamisation
Avec ou sans eau propre, la dynamisation est une étape essentielle !

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Tube plastique vortex non / +
vortex
/ ++ +++ --
manip
4
Carafe Dynamisante non / +
symbole et forme
/ ++ +++ ++
portable
8
Cruche à vortex non /
eau robinet
++
vortex durée
+ ++ ++ ++
portable
9
Douche Géothermale non + +
minéraux
+ +++ +++ +
douche
10
GIE 3000® / Voda® non + ++
Hi-Tech
++ +++ +++ +++
maison
14
Biodynamizer® non + +++
Hi-Tech +
++ +++ +++ +++
maison
15

Détails et explications plus bas

 

Trois solution thérapeutiques complémentaires:
Uniques, Oli-dyn permet d'obtenir une dynamisation et la création d'oligo-éléments à l'état naissant, Airnergy énergétise l'eau en profondeur tandis que l'eau hydrogénée est l'eau la plus anti-oxydante au monde. Tous les trois travaillent à partir d'une eau osmosée ou de source (le minimum de minéraux).

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Oli-dyn® non /
eau déjà propre
++
Violet/Bignand
+++
oligoéléments
++ + +
portable
9
Idrogen® non /
eau déjà propre
+++
Hydrogène Actif
+++
antioxydant
++ + +
portable
10
Airnergy® non /
eau robinet
++
Energétisation
+++
oxygénation cel.
++ / /
manip
7

Détails et explications plus bas

 

Les combinaisons budget et le nec plus ultra :

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Filtre Amilo + Cruche vortex + Douche +
fritté
/ ++
vortex durée
+ +++ +++ + 11
Osmoseur + Cruche vortex
+
Idrogen® + Douche
+++ + ++
vortex durée
+++ + + ++ 13
Osmoseur avec dynamisation
+
Idrogen® ou Oli-dyn®
+++ + à ++ ++ à +++ +++ + / ++ 12-14
Biofiltre Aquaphor + Biodynamizer® ++
Hi-Tech
+
effet synergie
+++
Hi-Tech
+++ +++ +++ +++
maison
18

Détails et explications plus bas

 

 

Les mauvaises solutions du grand commerce

Coûteuses, écologiquement absurde et/ou dangereuses à long terme pour la santé,
ces types d'eaux sont selon moi globalement à éviter.

 

Globalement, sont de mauvaises solutions:

  • Les systèmes qui dénaturent l'eau de part leur traitement ou leur qualité de plastique : adoucisseurs, grosses bonbonnes à eau,... Risque d'une prolifération microbienne en prime !

  • Les systèmes de filtration à base de charbon actif en granules: création de rigoles d'eau et donc filtration a minima + risque de relargage des polluants.

  • Les systèmes avec cuve (eau stagnante à température ambiante) sans dispositif de dynamisation dans la cuve: risque de prolifération microbienne...

  • Les eaux trop chargées en minéraux, coûteuses et très polluantes: eaux minérales en bouteille plastique.

  • Les systèmes qui promettent monts et merveilles ou parlent d'une eau "pure" mais n'expliquent pas précisément comment ils l'obtiennent... ou alors l'obtiennent de manière artificielle (eau distillée).

  • Les systèmes qui se parent de vertus thérapeutiques mais créent une eau problématique sur le long terme: eaux ionisées,...

  • Les sites (hors fabricants) qui ne présentent qu'un dispositif, dans ce cas forcément le meilleur au monde... en toute subjectivité !

"Il faut bien se rendre à l'évidence, il existe autour de l'eau un immense business commercial dont les argumentaires frisent parfois l'escroquerie intellectuelle voire l'escroquerie tout court."
(Richard Haas)

N'hésitez pas à me contacter pour analyser vos besoins.
Il n'existe à ce jour aucune solution parfaitement polyvalente.

 

L’adoucisseur à sodium : la pire solution !
Voir également la page
Eau adoucie & Problématique Calcaire

    

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Adoucisseurs Eau ---
bactéries!
-- ---
eau dénaturée
--- --- --- --- -20/20

Les adoucisseurs ne sont pas des systèmes de traitement de l’eau de consommation mais la confusion règne , l’eau est troublée et les installateurs sanitaires aveuglés par la rentabilité du business anticalcaire. Les consommateurs, confiants par nature et peu au fait des impostures professionnelles, se font ainsi le plus souvent avoir.

Les adoucisseurs ne sont pas des filtres mais, demandez nonchalamment un filtre pour une maison à un plombier et vous risquez, si vous n’êtes pas plus informé que cela, de vous retrouver avec un adoucisseur. Alors il vous faudra réellement un filtre !

Dans le domaine des traitements de l’eau, l’adoucisseur à sodium est de loin le plus gros scandale mais les pouvoirs publics (et l’OMS ) semblent fermer les yeux devant les intérêts économiques. Un petit verre d’eau (au sodium) pour se détartrer les neurones ?

Il y a globalement peu de discussions à propos des adoucisseurs mais tout de même une étude rendue publique: celle du Laboratoire Cantonal de Thurgovie en mars 2017 sur 23 adoucisseurs pris au hasard. Résultats ? Une prolifération microbienne x2 pour 87% des adoucisseurs ! Et dans 26% des cas, la valeur maximale légale pour des germes dans l’eau potable a même été dépassée de 3 à 600 fois !  Voir les détails sur la page Eau adoucie & Problématique Calcaire

En outre que fait l'adoucisseur ?  Eh bien il remplace le calcium et la magnésium (qui forment le tartre) par du sodium (Na) ! Avons-nous besoin de davantage de sel dans notre consommation ? Au contraire et les excès de sel conduisent déjà en France à quelques 75 000 accidents cardio-vasculaires dont 25 000 décès !

De toute manière, l'eau obtenue est tellement peu agréable que l'on ne la bois plus... et vive alors les bouteilles en plastique !

Bref, selon moi à éviter absolument... sauf éventuellement sur le circuit d'eau chaude pour limiter la formation du tartre (mais pour un coût alors conséquent et un désastreux impact écologique).

 

Que faire à la place ? Régler la problématique du calcaire ?

La problématique calcaire ne devrait jamais entraver la qualité de l’eau. Le confort (relatif) ne devrait jamais se faire au détriment de la santé ! A moins de 32° fH, l’adoucisseur est un luxe inutile : il y aura des traces mais peu de risque d’encrassage de votre tuyauterie.
Au-dessus de ce taux et si vous avez un vieil adoucisseur, supprimez-le et envisagez un système de dynamisation intégral avec gestion intelligente du calcaire type Biodynamizer : le calcaire est changé en aragonite, composé de cristaux de carbonate de calcium de forme géométrique régulière au faible pouvoir d'accrochage. Il y a des traces (comme avec un adoucisseur à sodium correctement réglé) mais pas d’encrassement et, surtout, une eau sensiblement améliorée.
Si vous venez d’installer un adoucisseur et souhaitez en amortir le coût tout en cessant de culpabiliser, rajoutez-y un osmoseur type Fontaine 5 : la membrane d’osmose sera préservée du calcaire et allongera ainsi sa durée de vie… pour supprimer le sodium en excès et les risques microbiens de l’adoucisseur !
Dans tous les cas, veillez à ce que votre adoucisseur soit correctement réglé à 15 °fH de dureté résiduelle. Ne pas réussir à rincer facilement le savon sur sa peau est le signe d’un réglage beaucoup trop bas… avec alors le risque de corroder votre tuyauterie !

 

 

Les bonbonnes à eau : la mauvaise idée des entreprises…


Code recyclage
"Autres plastiques"

 

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Bonbonne Eau - à +
Bisphénol
+ ---
plastique
-- à + -- --- -
manip
-8/20

Solution "extérieure" au réseau d'eau potable, l'utilisation de fontaine à eau apparaît comme une aberration économique (les bonbonnes sont hors de prix), écologique (réfrigération de l'eau et transport par camion) et organique (l'eau stockée en bouteilles plastiques a perdu toute énergie quand elle ne se contamine pas au contact de machines mal entretenues).

Cette solution "commerciale" ne survie en réalité que sur le mythe de l'eau en bouteille "meilleure pour la santé".  En réalité et selon André Cicolella, Président du Réseau Environnement Santé, les malheureux consommateurs de ce type de dispositifs "boivent du bisphénol". Cette remarque est à nuancer car le Bisphénol (perturbateur endocrinien avéré) a été interdit en France. Il demeure dans les autres pays et rien ne dit non plus si les autres plastiques durs (code de recyclage "7" pour "autre plastique") sont meilleurs pour la santé.

En outre, selon le chimiste cantonal Bernard Klein  "les eaux en bouteille sont des eaux stagnantes, qui vont pouvoir voir proliférer les germes qui s’y trouvaient au départ. On va donc avoir des valeurs beaucoup plus élevées que celles qu’on retrouve habituellement dans une eau de robinet." (émission "A bon entendeur" du 31 mai 2015, Fontaines à eau ou fontaines à bactéries ?). Et même s'il n'y avait pas de germes au départ, il est probable qu'ils s'en développe quand même puisqu'on se retrouve avec de l'eau stagnante à température ambiante dans un appareil rarement nettoyé correctement...

Bref, selon moi à éviter absolument.

 

Que faire à la place ? Régler la problématique de l'eau en entreprise ?

Faire venir de l’eau de l’extérieur alors que l’on dispose de robinets apparait comme un non sens absolu. Mais est-il possible d’imposer du chlore à tous sans remettre en cause l’officielle promotion du bien-être en entreprise ?
Nombre de collaborateurs se méfiant désormais à juste titre du plastique, voilà l’entreprise obligée de se pencher à nouveau sur la problématique de l’eau... Les vendeurs de bonbonnes sont alors ravis de présenter leurs dernières fontaines connectées.
Ces fontaines ne sont généralement pas très performantes : elles intègrent le plus souvent une filtration à base de charbon actif, rarement l’osmose inverse, jamais la dynamisation. Histoire peut-être de ne pas trop perturber le très lucratif marché de l’eau en plastique ?
Il ne peut ainsi y avoir de bonne solution eau en entreprises sans modification de paradigme et donc de fournisseur. Pour les nostalgiques de l’eau partout sans connexion, de magnifiques carafes en verre de 5 ou 10L  sublimeront eau du robinet ou en bouteille, sans risque de prolifération microbienne. Pour les autres, l’osmose inverse avec dynamisation dans le réservoir et choix eau froide / chaude (Fontaine professionnelle Columbia)… aidera à vite oublier les absurdes bonbonnes !

 

 

Les appareils à eau ionisée : le coût thérapeutique !
Voir également la page Eaux Thérapeutiques

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Eau ionisée très alcaline -
platine
/
eau robinet
--
alcalinité
-- / -- +
pt. eau
-6/20

Les eaux "ionisées" - de leur petits noms "Eaux ionisées alcalines réductrices synthétiques" (EIAR) - sont également de mauvaises solutions car l'eau obtenue est beaucoup trop alcaline pour être considérée comme une eau de consommation courante, en dépit de ce que racontent les "revendeurs" (système de vente multi-niveaux) de ces systèmes en outre forts coûteux (jusqu'à plus de CHF 3 000). "Dans la nature et chez l'homme, TOUT est équilibre or, avec l'eau EIAR tout est artificiel, donc anti-naturel. Nous sommes dans l'entropie , c'est-à-dire avec une eau en plein désordre." résume Richard Haas.

En bioélectronique de Vincent, une eau alcaline et anti-oxydante est en terrain 4 à savoir le terrain des eaux stagnantes et polluées, le terrain des bactéries.

Il y a de toute évidence confusion entre pH élevé (alcalinisation immédiate) et indice PRAL ou « Potential Renal Acid Load » (alcalinisation retard), qui permet de distinguer les aliments alcalinisants des aliments acidifiant, via l'effet tampon de l'organisme. De fait, une alcalinisation immédiate sur le long terme serait plutôt cancérigène !

 

Que faire à la place ? L'eau anti-oxydante thérapeutique ?

Depuis la sortie des appareils à hydrogène, il n'y a vraiment plus aucune raison d'investir dans les eaux ionisées. Une eau toute aussi anti-oxydante peut en effet être obtenue sans toucher au pH et donc sans nocivité rapportée. Attention par contre aux contrefaçons et aux appareils bas de gamme made in China. Le petit appareil Idrogen fait correctement le travail, pour une fraction du coût, mais requiert une eau propre et faiblement minéralisée. 

 

 

Le distillateur : la pureté artificielle !

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Distillateur +++ - ---
eau trop vide
- - - / -4/20

Le distillateur est le système de filtration le plus puissant au monde mais la distillation n’a pas grand-chose à voir avec l’évaporation naturelle de l’eau dans la nature et, de fait, requiert une énergie considérable pour un très petit rendement !

La « pureté » de l’eau est également problématique : avec quasiment 0 mg de minéraux, l’eau est trop vide et a tendance à pomper les minéraux (et les polluants) du corps. D’où la nécessité d’y aller progressivement ou sous forme de cure ou, si l’on tient vraiment à la consommer au quotidien, de lui redonner des minéraux et/ou de l’information via quelques grains de sel non raffiné, gouttes de citron bio ou sérum de Quinton.

Ces appareils n’intègrent aucun système de dynamisation. Si l’évaporation au naturel élimine bien l’information pollution, le fait de faire bouillir de l’eau passablement polluée dans une bouilloire durant plusieurs heures via un courant électrique (même muni d’une prise terre) n’est certainement pas la meilleure approche énergétique… d’autant qu’une eau en ébullition perd également les gaz (dont l’oxygène) naturellement présent.

Une eau pure ne pourra en outre pas être restructurée. Comme le dit le professeur Marc Henry avec humour : « Si on a de l’eau pure, rien ne marche. Si on peut structurer l’eau pure, c’est uniquement parce qu’elle est sale ».

Bref, l’eau distillée n’existe pas dans la nature et cela devrait suffire à nous rendre très circonspect…

 

Que faire à la place ? Comment obtenir une eau très propre ?

L'osmose inverse est un autre traitement artificiel de l'eau mais moins extrême et moins couteux en énergie. L'eau obtenue n'est jamais suffisamment vide pour être dangereuse ou ne pas pouvoir être restructurée via un procédé de dynamisation. Le rendement est en outre bien supérieur même si l'investissement initial est un peu plus élevé.

 


La carafe filtrante mal utilisée : le goût du risque !

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Carafe filtrante
mal utilisée
--
bactéries!
- --
non
-- + + ++
portable
-3/20

Les carafes filtrantes ont la côte du fait de leur tarif attractif (à l'achat). De fait, 250 millions de personnes consommeraient une telle eau. Un test du magazine Que choisir (mai 2010) a toutefois montré leurs limites:
1. La "purification" via filtres à cartouche à charbon actif est très limitée: chlore et ses dérivés, calcaire (parfois et en rajoutant alors du sodium et/ou du magnésium !) et plomb mais très mal les nitrates (8 à 17% seulement), les virus, résidus de pesticides ou de médicaments.
2. Certaines cartouches contiennent du sel d’argent (pour retarder l'apparition de germes) et relarguent donc ce métal dans l’eau filtrée. "Dans dix cas sur onze, les concentrations se situent entre 16 et 28 µg/l, alors que l'eau du robinet arrive à moins de 0,5 µg/l" précise le magazine.
3. Les cartouches doivent être remplacées tous les mois (sous peine de relargage massif de ce qui avait été stoppé) pour un coût d'utilisation d'environ 60 euros par an.
4. Surtout, la filtration n'est correcte qu'avec des carafes neuves en laboratoire mais un usage classique en famille génère une prolifération microbienne au niveau du filtre avec au final un résultat pire qu'à la sortie du robinet. "Dans sept cas sur onze, l'eau filtrée s'est chargée en germes bien au-delà des limites fixées par la recommandation" constate le magazine des consommateurs. Alors que les recommandations sont de 100 germes/ml, l'étude a révélé un taux à l'usage pouvant grimper jusqu'à  200 000 germes/ml ! Un nettoyage régulier et un entreposage au réfrigérateur limiterait les risques mais boire de l'eau trop fraîche est problématique du côté de l'estomac... 
Bref, à éviter ou alors à correctement utiliser.

 

Que faire à la place ? Correctement utiliser sa carafe ?

Une carafe mal utilisée cumule les risques et prête donc facilement le flanc aux critiques. Sans considérations énergétiques – et donc grande réflexion – de la part des médias, la cause est entendue : les carafes sont inutiles et à éviter !  Voir par exemple l'émission de la TSR "A bon entendeur" du 15 mars 2016 "Eau du robinet: faut-il la filtrer en carafe?"
Un bon usage et des filtres sans ajout de sodium permettent en effet d’obtenir une filtration de base à bon compte, à partir de l’eau du robinet. Il conviendra pour limiter les risques de partir sur une carafe nettoyée et un filtre neuf et de les coupler à un principe de dynamisation style Cruche à vortex. L’eau filtrée sera immédiatement dynamisée. La carafe filtrante vide (oui : vide !) sera alors stockée au réfrigérateur afin d’éviter toute prolifération microbienne au niveau du filtre via les microgouttelettes stagnantes. On secouera également le filtre à chaque usage afin de limiter la formation de rigoles. Alors la note s’améliore (un peu) !

 

 

Les fontaines filtrantes : l’encombrement en prime…

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Fontaine filtrante / - -
trop faible
- + / / -2/20

Les carafes filtrantes bénéficient d’un faible coût et encombrement. Ce n’est pas le cas des fontaines filtrantes, encombrantes et peu pratiques avec leur chargement en eau par le haut. Les fabricants parlent de « microfiltration » et promettent une filtration bien supérieure à celle des carafes. Accordons à ces fontaines une filtration en effet un peu plus perfectionnée... ce qui n'autorise par contre aucunement à parler d'eau "pure". Nous en sommes loin puisqu'il s'agit toujours de charbon actif.

Certaines fontaine, loin d’harmoniser le pH, visent plutôt à rendre l’eau plus alcaline, ce qui est une absurdité, les eaux alcalines étant globalement à éviter (teneur moindre en protons).

Surtout, enlever les bactéries au passage de l’eau est une chose mais quid de l’eau stagnante et de la prolifération microbienne quasi assurée dans le réservoir… et sur un plus grand volume d’eau ?  Les systèmes de dynamisation (parfois) proposés – pierres, magnétisme,… – ne sont pas suffisants pour améliorer sensiblement les choses et il sera difficile de placer la fontaine dans le réfrigérateur…

Bref, un bac peut sembler plus pratique pour distribuer l’eau à toute une famille assoiffée mais c’est toujours une mauvaise idée lorsque la dynamisation fait défaut.  A éviter.

 

Que faire à la place ? Filtrer à moindres coûts ?

La carafe filtrante correctement utilisée et stockée vide au réfrigérateur (voir ci-dessus) fera globalement la même chose mais pour un coût et un encombrement beaucoup plus réduit. La filtration n'est pas de même qualité ?  Certes mais le chlore est filtré ce qui est le principal et le plus important demeure dans tous les cas la dynamisation, via typiquement la Cruche à vortex.
Si la qualité de la filtration est votre priorité, alors c'est l'osmose inverse qui devra plutôt être envisagée. Certaines comme la Iona ou la Mobile ne requièrent pas de connexion au réseau d'eau et prennent encore moins de place qu'une fontaine filtrante !

 

 

Les solutions de base

Pour améliorer le goût de son eau sans se ruiner
ou obtenir une filtration et/ou une revitalisation de base.

La solution de base la plus souvent proposée est une microfiltration à base de charbon actif. Le diamètre des pores est situé entre 0,15µm et 0,45µm, très loin donc des 0,0001 µm de l'osmose inverse et le travail se fait par adsorption (la substance est attachée à la surface interne du charbon actif). A ce niveau, on filtrera normalement correctement les matières organiques, le chlore et ses sous-produits cancérigènes (THM), l'ozone, les phénols, les hydrocarbures, les métaux lourds et une partie des pesticides ainsi que les substances non solubles dans l'eau. Le charbon actif filtre par contre mal les nitrates et les minéraux.

De même, il y aura une grosse différence en efficacité et capacité d'adsorption (et relarguage possible des polluants après saturation) entre le charbon actif en granules (les solutions du gros commerce) et le charbon actif fritté ou en bloc aux performances déjà 4 à 5 fois supérieure.

 

Les filtres à charbon actif en granules (1ère génération)

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Carafe filtrante
correctement utilisée
/
granules
- --
non
/ + + +
frigidaire
0
Filtre robinet /
granules
- --
non
/ + + +
pt. eau
0

La présence ou non d’un réservoir change la donne et les précautions à prendre. Comme nous l’avons vu, la carafe filtrante devrait être stockée (vide) au réfrigérateur. Le filtre robinet, sans bac et donc eau stagnante, limite sensiblement le risque de prolifération microbienne, pour autant que l’on laisse bien couler un peu d’eau de rinçage avant consommation.

Dans les deux cas, le filtre à cartouche à charbon actif  offre, du fait de sa taille réduite, une qualité de filtration limitée... Il s'agit en fait plus d'améliorer le goût de l'eau que de la filtrer en profondeur mais on élimine quand même le principal à savoir le chlore et ses dérivés cancérigènes ! Au final, avec des filtres correctement utilisés et renouvelés (tous les mois en carafe, tous les 3 mois au robinet), la qualité de l’eau chlorée est sensiblement améliorée.  

Les caractéristiques techniques limitées et l’absence de dynamisation ne permettent pas vraiment à ces filtres de positiver mais le coût réduit et les économies de plastique générées méritent mieux que les attaques du « politiquement correct », finalement assez suspectes puisque in fine à l’avantage des embouteilleurs, très bons clients-annonceurs des médias…

 

Améliorer les choses ?

Au minimum, il convient de compléter ces filtrations avec une Carafe Dynamisante ou, mieux encore, une Cruche à vortex. L'eau devient ainsi beaucoup plus douce et agréable à boire !

 

 

Les filtres à charbon actif en bloc (2ème génération)

               

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Filtre sur ou sous évier + ou ++
fritté
/
eau robinet
-- à /
selon modèles
/ à + + + +
pt. eau
2 à 6
Filtre pour maison + ou ++
fritté
/
eau robinet
-- à /
selon modèles
/ à + ++ ++ +++
maison
6 à 10
Biofiltre Aquaphor® ++
Hi-Tech
/
eau robinet
--
non
/ ++ ++ +++
maison
7
Kit Source 5 +
fritté
/
eau robinet
+
vortex
+ ++ ++ +++
maison
10

Le filtre d'eau pour robinet à poser sur l'évier est une solution de base un peu plus conséquente (mais tout plastique, moche et encombrant) que la solution en granules. De nombreux modèles existent sur le marché et offrent tous une filtration de base... sans grande dynamisation derrière, en dépit de l'annonce, par exemple d'une pierre de Shungite ou de minéraux spécifiques. Il convient de changer la cartouche régulièrement (généralement tous les 6 mois) afin d'éviter un relarguage massif des polluants.

Les solutions sous évier sont déjà plus esthétiques (puisque cachés) et généralement un peu plus technologiques. J'ai retenu dans cette catégorie le Filtre Amilo avec son porte filtre imprégné à l'argent, ses billes en silice active et son filtre à changer tous les ans ou tous les 5 000 litres d'eau.

Les solutions précédentes concernaient un unique point d'eau. Si l'accès à la canalisation principale est possible (typiquement en maison) alors un système de filtration intégral est conseillé. Il s'installe juste après le compteur d'eau et se présente alors soit sous la forme de deux filtres, soit sous la forme d'un plus gros cylindre. La capacité de filtration sera globalement équivalente mais il conviendra de se méfier des affirmations (très) fantaisistes de certains fabricants ou revendeurs. Un changement annuel du filtre est une approche sûre afin de limiter la prolifération microbienne ou le relarguage des polluants.

J'ai retenu dans cette catégorie le Biofiltre Aquaphor pour son approche technologique (charbon actif + fibres exclusives + membrane), sa fiabilité et son changement sans stress du filtre tous les ans ou 100m3.

Ce type de dispositif requiert une discussion préalable afin de
bien cerner vos besoins. Contactez Benoît Saint Girons au
+41 76 532 8838 (rappel possible)

 

Améliorer encore les choses ?

Même si certains dispositifs intègrent déjà quelques (légers) principes de dynamisation, il est toujours intéressant de le compléter avec, par exemple une Carafe Dynamisante ou, mieux encore, une Cruche à vortex. L'eau devient ainsi encore plus douce et agréable à boire !

 

 

Les osmoseurs

La meilleure filtration pour un point d'eau unique mais un certain nombre de contraintes...


1 µm (micromètre) vaut 10-6 = 0, 000 001 mètre

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Osmoseur simple robinet +++
0,0001 µm
+ ---
déstructurée
+ - / + 2
Osmoseur polyvalent +++
0,0001 µm
+ ---
déstructurée
+ / + ++ 5
Osmoseur débit direct +++
0,0001 µm
+ à ++ --- à + + - / /
attente
2 à 6
Mélusine®, Iona®
Fontaine 5 Eauriginelle®,...
+++
0,0001 µm
+ à ++ + à ++ + à +++ - à / / / à + 5 à 11

Les osmoseurs sont considérés à juste titre comme la solution la plus efficace pour la purification de l'eau (la retenue d'une bonne membrane va jusqu'à 99%). Si certains les considèrent par trop efficaces (avec du coup une eau trop "pure"), ce n'est pas mon opinion : au contraire du distillateur, il reste toujours suffisamment de minéraux pour permettre la restructuration de l'eau. Pour ceux qui doutent encore ou souhaitent stricto sensu suivre les recommandations de la bioélectronique de Vincent (entre 10 et 50 mg/l), une option de reminéralisation est toujours possible, l'algue lithotamne étant alors la meilleure option.

Ce qui est sûr est que l'eau est soumise à rude épreuve (pression d'au minimum 2,8 bars pour que la filtration fonctionne correctement) afin de faire passer les molécules d'eau - qui mesurent 0,0003 µm - dans des pores de 0,0001 µm : l'eau est encore plus morte que morte! "L'eau osmosée ne contient plus aucune information à la sortie de la membrane, elle va donc se charger de tout ce qu'il y a autour d'elle de positif ou de négatif." souligne ainsi Marc Henry (dans un article du magazine Nexus de novembre 2016). Bref, une eau osmosée est énergétiquement instable et doit donc être correctement dynamisée.

Le gaspillage en eau est un autre soucis (de 1 à 10 litres pour chaque litre d'eau produit) et la problématique du calcaire réapparait avec un possible colmatage de la membrane si l'osmoseur n'est pas équipé d'une option de nettoyage "flush" automatique. Certains modèles fonctionnent avec la pression de l'eau mais d'autres à l'électricité, une pompe booster permettant d'optimiser la filtration.

 

           

 

Bref, s'y retrouver dans les différents modèles est assez compliqué et une bonne section de mon livre La qualité de l'eau y est consacrée. Globalement, le choix entre les différents modèles proposés - Osmoseur polyvalent, Mélusine, Iona,  Osmotic ou encore Eauriginelle - se fera en fonction du budget et surtout de votre localisation géographique: avec des technologies aussi complexes et un changement de filtres régulier, un installateur agréé proche de chez vous pourrait être le critère principal de décision...

Ce type de dispositif requiert une discussion préalable afin de
bien cerner vos besoins. Contactez Benoît Saint Girons au
+41 76 532 8838 (rappel possible)

 

Mauvaise solution la cuve ? 

Selon le site internet du vendeur genevois d'un système d'osmose fonctionnant - comme par hasard ! - en débit direct, les réservoirs seraient à éviter afin de limiter la prolifération microbienne...  L'argument semble pertinent : l'eau stagnante n'est-elle pas pleine de microbes ? 

Certes mais l'eau stagnante (alcaline et réductrice) est morte alors que nous parlons ici - dans le cas tout au moins de cuves sous dynamisation - d'eau vivante!  Or une eau propre, vivante, légèrement acide et bien structurée n'est justement pas stagnante et  elle  se défendra donc admirablement contre les attaques microbiennes!  Il n'en va pas forcément de même pour la moindre goutte d'eau encore présente dans le système (au robinet par exemple) qui n'aurait pas été correctement dynamisée... Parler d'improbables microbes dans une cuve hermétique ou dans une cuve dynamisée et oublier de parler des microbes du circuit d'eau, est un bel exemple de manipulation jouant sur la peur pour vendre un système au détriment d'un autre ! 

Et pourquoi donc d'ailleurs un réservoir ?  Outre qu'il peut être pratique d'avoir un minimum de débit pour remplir une carafe sans trop attendre, le principe de la cuve est aussi de permettre une dynamisation de qualité.  Comment en effet "vortexer" correctement sans pression suffisante ? Comment dynamiser (principe Violet) ou informer l'eau (principe Emoto) sans contact suffisant avec une eau au repos ? 

Le test avec la Fontaine Eauriginelle - qu'il est possible d'utiliser avec ou sans réservoir - est sans appel : avec la pression du réservoir, le vortexeur dynamise bien mieux!  Même constatation avec la Mélusine: l'eau qui vient d'être traitée est nettement moins agréable que l'eau qui a pris le temps d'être correctement dynamisée (via le principe Bignand-Violet et l'écoute de musique classique en continu).

Bref, pour les principes de dynamisation retenus, la cuve est naturellement incontournable et dire le contraire est de la malhonnêteté intellectuelle !

Note : J'ai reçu en février 2016 un mail d'insulte d'une inconnue ne comprenant pas que je puisse m'en prendre ainsi à une société suisse (sic)... Le lendemain, je recevais un mail de la directrice de la société en question me demandant de retirer les citations prises sur son site, ce qui fut fait.

Je me suis renseigné et appris que cette directrice avait conduit une analyse en BEV sur la Mélusine (fontaine à cuve donc) en Août 2010 sans y trouver alors une quelconque prolifération microbienne !  Pourquoi donc aujourd'hui la critiquer sinon par considérations commerciales ?

Le système proposé par cette société n'est certainement pas le plus mauvais du marché mais je ne pense pas qu'il soit supérieur à d'autres et je suis toujours loin d'être convaincu par son principe de dynamisation.


A noter enfin que les osmoseurs sont les compléments idéaux sinon indispensables pour obtenir les eaux thérapeutiques via Idrogen (l'eau la plus anti-oxydante au monde), Oli-dyn (oligo-éléments à l'état naissant) ou l'oxygénation cellulaire Airnergy

 

 

L'ultrafiltration

Une excellente filtration sans les contraintes de l'osmose ?

L'osmose inverse (ci-dessus) est dans une situation paradoxale. D'un côté, c'est le système le plus recommandé par les tous les experts (ou presque) de l'eau... pour sa capacité à éliminer une bonne partie des minéraux. En aparté, certains de ces experts avouent toutefois - surtout en l'absence de dynamisation - avoir du mal à la boire...

De l'autre, l'osmose est une technologie assez contraignante et relativement critiquée. Par les "officiels" à cause de la perte en minéraux (et alors que nous sommes hétérotrophes). Par les "écologistes" à cause du gaspillage d'eau.

Le débat est loin d'être clos mais l'ultrafiltration pourrait mettre tout le monde d'accord (ou presque) avec un usage facilité, la préservation des minéraux et l'absence de rejet d'eau.

 

NOUVEAUTE !

La Fontaine Mélusine en Ultrafiltration

    

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Mélusine Ultra ++
0,01 µm
/ ++ ++ + + ++ 10/20


La fontaine Mélusine existe depuis peu dans une version d’ultrafiltration avec une membrane au 0,01 µm soit 100 fois moins que l’osmose inverse. A ce niveau, l’essentiel des polluants sont retenus… mais pas les minéraux et cette fontaine s’adresse donc aux eaux potables moyennement minéralisées (moins de 300 mg ).

La dynamisation est toujours la même soit la double approche Bignand-Violet + Masaru Emoto avec électrode plaquée or (excusez du peu !) dans le réservoir et quelque 60 cm de cuivre-or-argent dans le biofiltre. Cette combinaison d'oligo-éléments est la plus réputée pour renforcer son système immunitaire, d'où la bonne note du critère "santé". Cette bio-dynamisation est renforcée par l'écoute de musique classique en continue (la musique peut être changée à loisir via la prise USB).

Les écologistes seront ravis d’apprendre l’absence de rejet d’eau, les économes de découvrir une capacité de 50000 litres avant de devoir changer la cartouche d’ultrafiltration (les deux premiers filtres se changent tous les ans ou 3 500 litres, un petit compteur étant fourni) et les assoiffés pressés de constater un débit moyen de 1 litre par minute (5 fois plus rapide que l’osmose inverse) pour un usage facilité.

Ce type de dispositif requiert une discussion préalable afin de
bien cerner vos besoins. Contactez Benoît Saint Girons au
+41 76 532 8838 (rappel possible)

 

 

Les solutions de dynamisation

Avec ou sans eau propre, la dynamisation est une étape essentielle !

Qu’est-ce qui est très discret dans les médias, absent des rayons des grosses surfaces, globalement nié par la communauté scientifique, indétectable par les mesures physico-chimiques classiques (et donc par la BEV) et pourtant susceptible de modifier intégralement notre vision de l’eau ?

Chacun des systèmes de dynamisation ci-dessous permet – si l’on est de bonne foi – de constater une différence énergétique sous la forme d’une eau plus douce et plus soyeuse, moins râpeuse, plus agréable à boire, plus hydratante… L’expérience ne prend que quelques minutes mais elle dérange les certitudes. Tant pis pour les sceptiques : personne ne peut perdre leurs préjugés à leur place !

La dynamisation est la deuxième étape du traitement de l'eau. Enlever physiquement les polluants est important voire indispensable. Réagencer les molécules d’eau afin d’en éliminer l’information pollution est déroutant mais tout aussi primordial. « Tout est énergie » disent les physiciens quantique et cela signifie : « Tout est information ».

L’information de base imprimée dans l’eau est mauvaise sinon désastreuse : polluants, mauvais traitements, dégoût même parfois au moment de la boire,… Eau secours ! L’information qui nous parvient au travers de l’eau est généralement catastrophique et il n’est pas possible ici de changer de chaîne…

Dynamiser, (ré)informer, (re)vitaliser ou (re)structurer l’eau sont autant de termes qui renvoient finalement au même objectif : retrouver autant que possible les propriétés de l’eau au naturel afin de la rendre véritablement biocompatible. Bref, de « ré-enchanter » l’eau !

 

Les carafes dynamisantes Nature’s Design® : la beauté de l’eau !

              

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Carafe Dynamisante non / +
symbole et forme
/ ++ +++ ++
portable
8

Toujours le plus bel objet pour conserver et sublimer l’eau. Combinant forme selon le nombre d’or et fleur de vie, l’eau est structurellement différente en quelques minutes, ce qui se révèle très pratique pour convaincre les sceptiques... Les "carafes les plus puissantes au monde" selon le fabricant, dynamisent moins qu'elles ne réinforment l'eau mais le résultat est probant.

Les carafes se déclinent en plusieurs formes et contenance. La version « Delicate » en 0,5 est comme son nom l’indique fragile, la version 2,3 litres « Family » trop lourde pour se servir facilement à boire. Demeure l’idéale 1,3 litre « Alladin ». A noter aussi une originale « Cadus » pour pierres semi-précieuses dans un réceptacle sans contact avec l’eau et, pour les spas, centres, hôtels ou entreprises, les spectaculaires versions en 5 ou 10 litres, susceptibles de remplacer (enfin) les ignobles bonbonnes à eau.

Naturellement, un système de filtration de base est recommandé au préalable, le filtre Amilo par exemple.
 

 


 

La cruche à vortex de force centripète : le mouvement de la nature !

         

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Cruche à vortex non /
eau robinet
++
vortex durée
+ ++ ++ ++
portable
9

Côté dynamisation, la Nouvelle Cruche à vortex danoise est la solution la plus simplement technologique qui soit: un nouveau plastique ECO-friendly et une hélice plaquée en argent en forme de graine d'érable créée un vortex dans l'eau. Du fait de la forme spécifique de l'hélice - une exclusivité ! - le vortex est "naturel", de force centripète, c'est-à-dire bâti selon le nombre d'or. Deux programmes (3,3 minutes ou 7,3 minutes) sont disponibles, plus un programme personnalisable. Plus besoin non plus de prise de courant: une batterie assure une cinquantaine de dynamisation et permet d'emporter la cruche partout. Au final, une eau oxygénée beaucoup plus douce et agréable à boire, même sans filtration préalable (qui demeure toutefois conseillée).


 

 

La douche géothermale : le respect de la peau

     

 
  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Douche Géothermale non / ++
minéraux
+ +++ +++ +
douche
10

Boire une eau de douche n’est jamais une bonne idée mais la dynamisation de l’eau concerne également la peau : sous le jet, la sensation de douceur et d’hydratation est immédiatement perceptible !

L’essentiel des problèmes de peau (sécheresse, irritations, eczéma, mycose,…) ne viennent pas du calcaire mais du chlore et les besoins en cosmétique de même ! Avec une eau douce et hydratante, les besoins en savon, gel douche, shampoing ou crèmes diminuent voire disparaissent… et cela tombe d’autant mieux que la plupart renferment des dizaines de produits chimiques agressifs…

Ces économies de produits permettent de rapidement rentabiliser le coût de la douche, sauvegarde de la planète en prime ! Les microperforations offrent en théorie des économies d’eau... mais comme la douche devient beaucoup plus agréable, on économisera surtout de l’eau en préférant dorénavant les douches aux bains, pour une fois sans aucune infantilisation écologique.

Le seul défaut de cette douche est sa contrefaçon tout azimut. Certaines copies tiennent la route, la plupart non. Les modèles offrant une garantie de 2 ans sont les plus sérieux, le modèle suisse étant à ce jour le plus énergétiquement complet avec ses deux solides de Platon et sa nouvelle grille avec 432 micro-perforations en étoile.


 

NOUVEAUTE !

Le Biodynamizer® : copier la nature !

         

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Biodynamizer® non + +++
Hi-Tech +
++ +++ +++ +++
maison
15

Fruit de plusieurs années de recherches, le Biodynamizer sorti début 2020 est inspiré de ce qui existait précédemment et de la philosophie de Schauberger : « Observer, comprendre et copier la nature ». C'est à ce jour le système de dynamisation de l’eau le plus performant du marché.

Ses quelques 9 étapes de fonctionnement le placent théoriquement en retrait par rapport à d’autres dispositifs mais il gagne en qualité ce qu’il perd en quantité. De fait, il ne se contente pas d’énoncer de vagues principes de dynamisation : il en démontre la justesse et l’efficacité au travers d’études scientifiques rigoureuses… et pour une fois indépendantes !

Vortex, magnétisme et transmission de fréquences naturelles sont les trois approches principales et un coup d’œil sur le schéma interne de l’appareil suffit à comprendre que rien n’a été laissé au hasard. L’ensemble des composants est en accord avec l’harmonique de l’eau et la conception suit les principes de la géométrie sacrée jusque dans les moindres détails.

Le procédé le plus spectaculaire se passe dans… l’œuf ! « La matrice ovoïdale se terminant par un entonnoir hyperbolique générant un vortex colonnaire d’eau en flux libre en son centre à l’instar d’une trombe marine » explique poétiquement le fabricant. A cet endroit l’eau tourbillonne en flux libre à très forte intensité. L’énergie cinétique y est à son apogée et se manifeste par des milliers de vortex se prolongeant dans les conduites sanitaires.

Résultat ?  De l'eau beaucoup plus douce, hydratante et agréable à boire sur l'ensemble des robinets d'une maison, gestion intelligente du calcaire en prime !
 

Ce type de dispositif requiert une discussion préalable afin de
bien cerner vos besoins. Contactez Benoît Saint Girons au
+41 76 532 8838 (rappel possible)

 

 

Trois solutions thérapeutiques (complémentaires)

A partir d'une eau propre, il est encore possible de repousser les limites...

Le plus important est l'eau de consommation courante et il est un peu ridicule d'essayer d'améliorer les choses en aval si l'eau de base n'est pas déjà optimisée. Une fois l'hydratation correctement assurée, il est possible de s'intéresser aux eaux thérapeutiques, celles qui apportent des principes actifs à l'organisme et doivent ainsi être considérées comme des "compléments alimentaires".

 

Oli-Dyn® : Procédé Bignand-Violet et oligoéléments

    

 

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Oli-dyn® non /
eau robinet
++
Violet/Bignand
+++
oligoéléments
++ + +
portable
9

Le système OLI-DYN est unique en son genre. Amélioration de l'appareil de Marcel Violet créé en 1953, OLI-DYN non seulement dynamise l'eau en une demi-heure mais, via les 17 électrodes de métaux chimiquement purs (98,9 %) fournis, permet la création d'oligo-éléments colloïdaux à l'état naissant, directement assimilables.

Ce système doit s'utiliser avec une eau propre faiblement minéralisée, une eau de source ou une eau osmosée par exemple. L'eau obtenue n'est pas une eau de consommation courante mais devrait plutôt être considérée comme un complément alimentaire ou une eau de santé. Un autre avantage est qu'il s'emporte partout dans sa valisette très pratique. Son prix est largement justifié par les effets avérés sur la santé et la vitalité.

A noter que les Fontaines Mélusine intègrent une combinaison cuivre-or-argent dans l'étape de biodynamisation avec une électrode plaquée or dans le réservoir...

 

Ce type de dispositif requiert une discussion préalable afin de
bien cerner vos besoins. Contactez Benoît Saint Girons au
+41 76 532 8838 (rappel possible)

 

 

L’eau hydrogénée : l’eau la plus anti-oxydante au monde !

    

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Idrogen® non /
eau robinet
+++
Hydrogène Actif
+++
antioxydant
++ + +
portable
10

L'eau hydrogénée est l'eau la plus anti-oxydante au monde!  "Véritable « tueur de radicaux libres » d'une efficacité redoutable" selon l'expression du bioélectronicien Joseph Országh, pour qui nous avons là une "ouverture vers des soins innovants, très bon marché et sans effets secondaires connus."

Contrairement à l’eau ionisée, il n’y a en effet pas de changement radical du pH vers plus d’alcalinité (et le terrain des bactéries) et donc de nocivité rapportée. C’est l’eau la plus chargée en énergie qu’il m'a été possible de tester avec une sensation de douceur en bouche et de diffusion dans l’organisme remarquables. La production se fait en quelques minutes et requiert, pour les meilleurs résultats, une eau propre et faiblement minéralisée.

Plusieurs générations d’appareils sont disponibles sur le marché (à des tarifs dépassant parfois les CHF 3000 !) ainsi que des gadgets made in China sans intérêt sinon leur (trop) faible coût. J'ai retenu le petit Idrogen de troisième génération avec membrane (et non plus électrodes), fiable et pratique. Il offre une densité d’hydrogène de 1.2 ppm et un potentiel redox (ORP) en moyenne de -468 mV.

Il requiert par contre pour fonctionner correctement une eau propre et faiblement minéralisée (moins de 200 mg/l).

 

 

L'Oxygénation Cellulaire Airnergy®

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Airnergy® non /
eau robinet
++
Energétisation
+++
oxygénation cel.
++ / /
manip
7

Ainergy n'est pas à proprement parlé un système de dynamisation d'eau puisqu'il adresse en priorité la question de l'oxygénation cellulaire. Mais comme la technologie utilise de l'eau (osmosée ou de source) et qu'il la dynamise de façon spectaculaire durant les 21 minutes de la séance, il mérite largement une petite place ici. Cette eau pourra être bue (nous le recommandons même vivement), utilisée en cosmétique ou afin de favoriser la pousse des plantes.

Au regard du coût de l'appareil (5000 euros HT), c'est toutefois pour l'oxygénation cellulaire que ce type de dispositif devra être envisagé... Voir sur cette question complémentaire à l'eau le site Air du portail.  

 

Ce type de dispositif requiert une discussion préalable afin de
bien cerner vos besoins. Contactez Benoît Saint Girons au
+41 76 532 8838 (rappel possible)

 

 

Le nec plus ultra

Régler une fois pour toute la question de l'eau en misant sur le meilleur ?

Au regard de l’importance de l’eau, toute solution moins bonne que le « nec plus ultra » repose avant tout sur une méconnaissance globale de l’eau et des différents systèmes disponibles sur le marché : qui en effet ne souhaiterait pas le meilleur de l’eau, pour soi ou sa famille ? 

Mais le marketing tourne à fond et, face à un vendeur vantant son produit dans des termes tout aussi « nec plus ultra », il est difficile de ne pas perdre pied. C’est la raison de nos critères qualitatifs et de nos notes : remettre les différentes solutions à leur place et en perspective… et permettre de mieux apprécier les prouesses de la solution suivante.


Point d'eau unique : Osmose inverse avec dynamisation + approche Thérapeutique

        

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Osmoseur avec dynamisation
+
Idrogen® ou Oli-dyn®
+++ + à ++ ++ à +++ +++ + / ++ 12-14

Les notes des osmoseurs seuls ne montaient pas très haut (8 à 10) : ils étaient en effet pénalisés par les trois derniers critères et leur usage très spécifique. En combinant le meilleur de la technologie (les osmoseurs avec dynamisation: Mélusine, Iona,  Osmotic ou encore Eauriginelle ) avec l'approche thérapeutique, alors les notes augmentent !

A noter que les approches thérapeutiques requièrent de toute manière une eau faiblement minéralisée, que seuls les osmoseurs sont en mesure de fournir.

 

 

Ensemble des canalisations : Biofiltration et Biodynamiseur

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Biofiltre Aquaphor + Biodynamizer® ++
Hi-Tech
+
effet synergie
+++
Hi-Tech
+++ +++ +++ +++
maison
18

Et voici… la meilleure note du classement !  Le Biofiltre Aquaphor associé au Biodynamizer® sont promus avec les félicitations du jury « meilleure solution pour une maison »… ou un immeuble… ou une entreprise… ou une piscine… ou un jardin… ou une exploitation agricole… Bref, tout lieu où il est possible de se connecter sur l’arrivée d’eau principale.

Côté filtration, sans perte de pression ou gaspillage d’eau, on joue la sécurité et la fiabilité avec un innovant filtre à charbon actif de deuxième génération intégrant des fibres exclusives et une membrane : on changera facilement son filtre interne tous les ans (ou 100 m3) et on garantira ainsi à toute sa famille une filtration optimale.

Côté dynamisation, le Biodynamizer® repousse les limites de la technologie et explose les compteurs qualitatifs via ses principes de dynamisation copiés sur la nature.

Elimination du chlore et d’une grande partie des polluants, restructuration de l’eau en profondeur afin d’éliminer l’information « pollutions » et énergie d’une eau de source: pas étonnant que l’on ait immédiatement envie de se servir un deuxième verre ! En tests boutique, ce type d’eau est préféré huit fois sur dix à l’eau plus "artificielle" de l’osmose inverse... même dynamisée ! Les paramètres de la BEV sont pourtant moins bons, l’eau n’ayant pas été vidée de ses minéraux. Comme quoi la théorie doit parfois s’effacer devant le ressenti de la pratique…

Un autre avantage par rapport à l’osmose est l’absence de perte de pression, de gaspillage d’eau, de plastique et (quasiment) d’entretien. Une fois installé au niveau de l’arrivée d’eau, le dispositif s’oublie et la planète apprécie l’absence de sodium (lié à un adoucisseur classique) et les économies d’énergie puisque l’eau chargée en oxygène chauffe plus rapidement.

La note la plus élevée pour la solution la plus coûteuse (3800 euros + installation) ? Trahison ? Non car le coût à l’usage est sans commune mesure avec celle des autres solutions, surtout en prenant en compte la capacité de production d’eau de 1300 litres par heure ! Tous les robinets de la maison sont couverts voire la piscine olympique du jardin, le tout avec un entretien minimal et uniquement pour le filtre. Qui fait mieux ?

 

 

Les solutions "budget"

S'hydrater correctement sans se ruiner

Nous avons atteint les sommets de l’investissement avec la solution précédente. Revenons sur terre avec quelques approches "budget" : en cumulant les systèmes de base, il est possible d’arriver à une solution globale très satisfaisante.

 

Filtre Evier + Cruche Vortex + Douche
CHF 878.-

  

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Filtre + Cruche vortex + Douche +
fritté
/
eau robinet
++
vortex durée
+ +++ +++ ++ 12

Côté filtration, un filtre à charbon actif fritté ou en bloc fera le travail en éliminant le chlore, l'ozone, les métaux lourds et une partie des résidus de médicaments et de pesticides. Difficile en fait de faire vraiment mieux sans recourir à l'ultrafiltration ou à l'osmose inverse... pour un budget ou une complexité alors tout autre...

Côté dynamisation, la cruche à vortex est ce qui se fait de mieux à ce niveau tarifaire. Son vortex de force centripète restructure l'eau en profondeur et sur une durée suffisante.

Enfin, pour la peau, la douche géothermale permet de limiter l'usage du savon et autres cosmétiques, tout en permettant des économies d'eau !

Bref, avec une élimination du chlore et d’une bonne partie des polluants, une restructuration au cœur de l’eau, une filtration subtile de l’information « pollutions », un retour de l’énergie et un respect de la peau, ce package « budget » est autrement plus efficace que toutes les solutions du gros commerce. Pour le prix de n’importe quel nouveau gadget électronique émetteur d’ondes, la problématique eau est réglée et on commence à faire des économies…

Côté écologie, il est enfin possible de dire adieu aux bouteilles plastiques et aux cosmétiques chimiques ! Qui a dit qu’il n’y avait pas de solutions concrètes pour aider la planète ?

Et le budget alors ?  Eh bien le voici :

Filtration Evier : CHF 100-200.-
Dynamisation Cruche à Vortex : CHF 280.-
Douche géothermale modèle Suisse : CHF 105.-
soit un total de moins de CHF 500-600

Il est à noter également que ce budget sera beaucoup moins important si l'on y enlève le coût de l'eau en bouteille, les économies d'eau générées grâce à la douche et la moindre consommation des gels et autres shampoings plus ou moins agressifs pour la peau...

 

 

Osmoseur Polyvalent + Cruche Vortex + Idrogen + Douche
CHF 1748.-

        

  Filtration Minéralisation Dynamisation Santé Ecologie Coût Usage Note
Osmoseur + Cruche vortex
+ Idrogen + Gourde + Douche
+++ + ++
vortex durée
+++ + + ++ 13

Côté filtration, l'Osmoseur Polyvalent fait le travail de l'osmose c'est-à-dire enlève quasiment tout, y compris les minéraux. Il propose en outre le choix de l'eau tempérée ou de l'eau chaude et remplace ainsi la bouilloire.

Côté dynamisation, la cruche à vortex se révèle indispensable après l'osmose, pour remettre l'eau de ses émotions et lui faire retrouver un peu d'énergie positive.

Côté santé, le petit Idrogen permettra d'obtenir l'eau la plus anti-oxydante au monde.

Enfin, pour la peau, la douche géothermale permet de limiter l'usage du savon et autres cosmétiques, tout en permettant des économies d'eau.

Une note "Ecologie" positive avec un procédé d'osmose ?  Oui car le litre d'eau gaspillé (pour chaque litre d'eau produit) est largement contrebalancé par les économies d'eau générées par la douche "Suisse" et ses 432 micropores ! Les économies de savon, de shampoing et de cosmétiques sont en prime !

Cette solution revient à :

Osmoseur polyvalent : CHF 800.-
Dynamisation Cruche à Vortex : CHF 280.-
Idrogen : CHF 580.-
Gourde Lagoena 0,5L : CHF 39.-
Douche géothermale modèle Suisse : CHF 105.-
soit un total de CHF 1804.-

Tarif discount de CHF 1748.- soit une économie de 56.-

Là encore, on s'y retrouvera largement et rapidement par rapport au coût de l'eau en bouteille. La santé et la vitalité n'ont en outre pas de prix !

Vous avez encore du mal à faire votre choix ?
Vous souhaitez discuter de votre configuration ?

Benoît Saint Girons
Auteur du livre La qualité de l'eau
et Consultant en Solutions Ecologiques

+41 76 532 8838
(portable Suisse, rappel possible)
Vous pouvez également m'envoyer un mail, sms ou Whatsapp avec votre question

 

EauNaturelle.fr
Consulting Ecologique / Benoît Saint Girons / Tél: +41 76 532 8838 / bsg[at]solutionsbio.ch

© Benoît Saint Girons - Tous droits réservés - Données indicatives non contractuelles et susceptibles de modifications